Comment entretenir correctement son linge de lit ?

Disposer de linge de maison de qualité, y compris celui du lit, assure un bon sommeil,  du confort et un bien-être encore plus soigné avec l’entretien correct de ces pièces en tissu éparpillées dans la maison. Non seulement les conseils de lavage, de séchage et de repassage suivants évitent l’erreur d’entretien mais il s’agit de préserver l’hygiène dans sa maison.

Lavage

La première reflexe lors du lavage de sa parure de lit ou de sa serviette de bain est de se référer à l’étiquette car chaque atelier de confection a ses propres instructions selon la composition de ses produits. Ainsi, la bonne température correspondant à un linge de lit y est inscrite, faute de quoi mieux vaut se référer aux matières qui le constituent. Outre le coton, qui peut avoir besoin jusqu’à 90° et la soie qui ne dépasse pas le 30°, la température maximale pour toute matière confondue est de 60°. En revanche, il est plus préférable d’opter pour un cycle d’essorage doux afin d’éviter d’altérer ses fibres. En tout cas, le linge de maison made in Portugal est particulièrement facile d’entretien en plus de son élégance.

Séchage

Le non respect des consignes de lavage et de séchage est susceptible d’entraîner un rétrécissement du produit. Voilà pourquoi il faut en prendre soin et le faire à l’air libre est vivement recommandé. L’idée est de bénéficier de la fraîcheur de la serviette de toilette par exemple en plus du soleil qui agit sur la prolifération des bactéries sur cette éponge réputée pour sa grande capacité d’absorption, ce moyen de séchage conserve également l’éclat du coloris. Dans la plupart des consignes, un sèche-linge convient aussi à la plupart de ces linges, spécialement l’éponge qui retrouve vite et facilement toutes les caractéristiques qui le rendent utile. Il reprend du volume et donc d’épaisseur qu’il est agréable de s’essuyer avec.

Repassage

Bien sûr, avant tout usage de son linge de bain de qualité, un bon entretien qui est la clé de sa longévité s’impose, il ne faut pas négliger le repassage qui est une étape importante dans sa préservation. Une fois de plus, les recommandations sur l’étiquette servent d’indication car la température pour le coton ne sera pas identique à celle pour la soie. Si le repassage pendant qu’il est encore humide le linge n’est plus tout à fait à communiquer, l’usage des  adoucissant a contrario freinent la faculté d’absorption du coton. En vue d’éviter les tâches dues aux bouchages du fer lors de l’utilisation de la vapeur, faire bouillir l’eau est une solution et l’usage de toute la surface de la planche aide beaucoup.

Sur quels critères choisir un bon linge de bain ?
Découvrez le coton Égyptien : qualité noble et durabilité